Nous croyons regarder la nature et c'est la nature qui nous regarde et nous imprègne.

C.Charrière

La Belette … Un parcours atypique

Derrière le terrier de la Belette, je me présente :  Estelle RAJAT, montagnarde ayant grandie à 1000m sur le massif de Belledonne. Formée à l’ART’ére en 2002, animatrice en ateliers poterie depuis 2008 et officiellement Céramiste depuis 2016. 

Passionnée de chants d’oiseaux et de plantes sauvages, j’ai eu le plaisir après une maîtrise en psychologie cognitive, de partir vivre 10 ans dans le Vercors, en tant qu’éducatrice à l’environnement. C’est de là que vient le surnom de Belette, la naturaliste qui cherche des empreintes sur la neige…

Après un retour au pays natal et une expérience de permaculture en traction animale, je me risque pour un travail à Grenoble. De courte durée, car malgré une activité très sociale avec un projet de jardin et d’atelier créatif, je me sauve de la ville et décide de lancer mon projet professionnel autour de la Prima Matéria, la TERRE !  

Ayant toujours eu besoin de donner une orientation humaniste et joyeuse à mon activité, je sculpte  à pas de loup mon chemin de céramiste autodidacte. Curieuse comme le sont les mustélidés, j’aime expérimenter différentes argiles, travailler selon l’inspiration d’un moment, la beauté d’un paysage, l’émotion d’une rencontre animalière.

Je décide en 2016 de rejoindre La Chambre de l’Artisanat, et installe chez moi un petit atelier céramique … Bonjour ébauchoirs, estèques et barbotine ! Bonjour émaux, grès et porcelaine ! 

 

 À l’intérieur de chacun de nous, y a un silence,
Un silence aussi vaste que l’univers.
Et quand nous faisons l’expérience du silence,
Nous nous souvenons de qui nous sommes…

Gunilla Norris

Les créations de la belette

Sculptures

Poteries & décorations

Amulettes

Un terrier dans les Alpes...

Bienvenue dans l’univers de la Belette, un quotidien de curiosité et d’émerveillement qui bordent mon atelier. 

Mes premiers animaux d’argile sont inspirés des randonnées et affûts avec mon amie d’enfance : un écureuil, un blaireau, une chouette… Puis vint le temps des portraits et des grandes pièces. Petit à petit  je réalise des “âmulettes”, et autres bijoux d’inspiration Celte, symbolique, naturelle ou fantastique.

Je suis inspirée par le travail de quelques naturalistes d’exception et de passion, Robert Hainard, Alexis Nouailhat, Vincent Munier, et de nombreux anonymes rencontrés sur les salons et festivals.

La vie est partout, la beauté de la nature est omniprésente. Quelle autre muse saurait éveiller en moi tant d’émotions, que j’ai plaisir à figer sur une photographie, ou a saisir à pleine main dans l’argile ? 

J’espère donc à travers mes sculptures, participer à la sensibilisation et au respect de l’environnement. 

Créer c’est résister . Résister, c’est créer 

 Stéphane Hessel